Odile « la dame du gite »

28 septembre 2016

ça existe donc encore des lieux pareils, chaleur humaine, fraternité, échanges sans oublier le confort de la chambre et l’excellente cuisine de Jeff.

De quoi nourrir l’espoir que nous sommes capables de rester humains dans la simplicité et la disponibilité.

Une pause de quelques jours pour une « ancienne » randonneuse qui a pu encore retrouver ses jambes pour quelques balades dans cette belle montagne.

Merci à vous je reviendrai .

La « dame du gite »